Programme

Solong's-8855-14

DANIEL MILLE // CIERRA TUS OJOS – ASTOR PIAZZOLLA

15 avril 2017, 20h30

Daniel Mille, accordéon / Grégoire Korniluk, violoncelle / Paul Colomb, violoncelle

Frédéric Deville, violoncelle / Diego Imbert, contrebasse

Daniel Mille est un accordéoniste de jazz, compositeur et interprète, auteur de neuf albums à succès parmi des centaines de milliers d’albums vendus. Il a obtenu de nombreuses distinctions dont les Victoires du jazz.

Son disque « Cierra tus ojos » sorti le 24 novembre 2014 (œuvres d’Astor Piazzolla / arrangements de Samuel Strouk) est entièrement consacré à une légende de la musique, l’intouchable Astor Piazzolla, dont les compositions et l’interprétation viscérale restent une épreuve par le feu pour les musiciens.

Transcendant le tango argentin, ce musicien génial lègue une œuvre unique et intemporelle.

C’est avec un quintet inédit que Daniel Mille nous fait redécouvrir toute l’humanité de cette musique à la fois lyrique et sensuelle, savante et populaire.

Un irrésistible évènement musical !

 

Plus d'infos →
Jean-François Zygel (c) Denis Rouvre - naïve 3 G-1

JEAN-FRANÇOIS ZYGEL IMPROVISE SUR BACH

27 mai 2017, 20h30

Jean-François Zygel, piano

Jean-François Zygel est aimé de tous les mélomanes. Dans chacun de ses concerts, il fait pétiller sa passion de la musique. Improvisateur né, il s’est rendu maître dans son art de prédilection, éclairé par une intelligence féconde et communicative. Virtuosité, sens des couleurs, fantaisie et imagination seront les maîtres-mots de ce concert exceptionnel du plus célèbre des pianistes improvisateurs français.

« Il y a toujours un moment dans la vie d’un musicien où Bach lui tombe sur la tête. Prenez Mozart, Beethoven, Schumann (qui disait du Clavier bien tempéré qu’il était son « pain quotidien »), Chopin (qui commençait ses journées par l’exécution d’un Prélude et fugue), Brahms, Liszt. Sans oublier, plus proches de nous, Chostakovitch et ses vingt-quatre Préludes et fugues, Hindemith et son Ludus Tonalis

« Plus récemment, Bach est devenu la nourriture préférée des improvisateurs, particulièrement des musiciens de jazz. Quoi de plus naturel que je m’empare à mon tour de la musique de Bach pour en livrer ma version ? …»

Jean-François Zygel.

Plus d'infos →